Rentrée des Républicains de la 7ème circonscription le 30 septembre 2017 à Saint-Avold

Les militants et sympathisants du parti Les Républicains de la 7ème circonscription de la Moselle (Boulay/Saint-Avold) étaient conviés à une matinée de rentrée le 30 septembre dernier à la Maison des Associations de Saint-Avold.

Nous avons eu l’occasion de faire le bilan de cette année qui était particulièrement chargée et mouvementée sur le plan politique avec les élections présidentielles, législatives et sénatoriales. J’ai pu exprimer mon opinion sur ces différents scrutins et les trop nombreux échecs des derniers mois. Le résultat des élections législatives n’est que le reflet de la débâcle de l’élection présidentielle. Ce n’est pas tant notre échec que celui d’un candidat qui, embourbé dans les affaires, s’est maintenu jusqu’au dernier jour, ne nous laissant aucune chance de l’emporter.

Peut-être que nous entrons dans une nouvelle ère où la probité des hommes et femmes politiques sera une vertue cardinale. Je suis convaincu que c’est nécessaire et primordial que nous ayons des candidats et des élus exemplaires. Cela ne pourra que redonner de la force et de la valeur à la parole politique.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes deboutAu cours de cette matinée, les échanges ont été très nombreux et nous avons eu le plaisir d’accueillir le député de la Moselle, Fabien DI FILIPPO, seul député LR élu lors du dernier scrutin dans la circonscription de Sarrebourg. Il s’est montré particulièrement attentif aux attentes des militants et les échanges que nous avons pu avoir, sans la moindre langue de bois, ont été très intéressants. Les sujets abordés étaient nombreux : primaire, élections présidentielles et législatives, sénatoriales, travail parlementaire, cumul des mandats, rémunération des élus, sécurité et terrorisme, environnement… Nous avons également pu parler de la situation de notre parti politique après les échecs électoraux de cette année, mais aussi de la situation actuelle avec le manque d’unité qui persiste notamment avec le groupe des constructifs à l’Assemblée Nationale.

A mes yeux, dans toute assemblée politique, nous devons faire preuve d’ouverture, de dialogue et de pragmatisme. Le bon élu n’est pas celui qui vote les textes de la majorité à laquelle il appartient ou rejette tous les textes s’il est dans l’opposition. La vie politique est comme la vie en général, rien n’est blanc ou noir, il n’y a que des successions de gris. Ainsi, nous devons soutenir les bons projets et combattre les mauvais. Il n’y a pas besoin de créer un groupe parlementaire distinct de sa famille politique d’origine pour cela, il suffit d’avoir une attitude constructive. C’est l’attitude de Fabien DI FILIPPO et de nombreux parlementaires et je les en félicite.

Cette rentrée politique a aussi été l’occasion de parler de l’actualité particulière du jour, à savoir la démission de Philippe RICHERT de la présidence du Conseil Régional du Grand Est. Bien que colistier aux élections régionales en 2015, je n’ai pas eu la chance de L’image contient peut-être : 3 personnesconnaître personnellement Philippe RICHERT mais j’ai la conviction que nous avions un homme politique de valeur et qu’il remplissait sa fonction de Président du Grand Est avec une implication énorme et de réelles qualités humaines et politiques. Jamais un président de région n’aura été aussi présent partout dans cet immense territoire régional de l’Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes. C’est un homme modéré et ouvert, avec des convictions profondes mais jamais dans la provocation ou la petite phrase. Je regrette personnellement qu’il ait décidé de renoncer à son mandat, il manquera au Grand Est.

J’espère que son successeur, Jean ROTTNER, aura la même attitude et qu’il fera en sorte d’apaiser les relations au sein de cette grande région dont la fusion n’est pas encore acceptée de tous avec une très forte résistance alsacienne.

Cette fusion fut compliquée tant les différences entre les anciennes régions sont importantes : culturelles, historiques, sociologiques, politiques… Moi-même, je n’étais pas partisan de cette région immense des frontières de l’Est aux portes de la région parisienne. Nos différences sont réelles et importantes. Mais cette décision ne nous appartenait malheureusement pas.

Aujourd’hui, cette région est là et il me semble essentiel qu’au lieu de discuter du périmètre qui ne nous plait pas mais sur lequel nous n’avons aucun pouvoir, nous travaillons ensemble pour faire de cette région un succès, surtout pour ces habitants qui attendent autre chose que des débats sans fin.

Au lieu de perdre son temps à discuter du passé et de ce qu’on aurait voulu, il faudrait peut être commencer à bosser pour faire de cette région, pas parfaite mais qui existe, une réussite.
Comment faire fonctionner des politiques publiques si l’on ne pense qu’à faire, défaire, refaire ?

***

Pour en savoir plus sur Fabien DI FILIPPO, je vous invite à écouter son interview du 1er octobre 2017 sur France Bleu Lorraine :

https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-de-7h45-de-france-bleu-lorraine/lorraine-nord/fabien-di-filippo-depute-lr-de-sarrebourg-avec-francois-pelleray

 

 

Publicités

Résultat des élections sénatoriales 2017 en Moselle

Sont élus au Sénat pour le département de la Moselle :

  • Jean-Louis MASSON
  • Christine HERZOG
  • François GROSDIDIER (LR)
  • Jean-Marc TODESCHINI (PS)
  • Jean-Marie MIZZON (UDI)

En voix :

  • Liste Grosdidier : 596
  • Liste Aldrin: 173
  • Liste Mizzon : 378
  • Liste Guirkinger :252
  • Liste Masson : 640
  • Liste Todeschini : 556
  • Liste Grolet : 110
  • Liste Gasparella : 116

Les résultats complets sont disponibles à l’adresse suivante :

https://senatoriales2017.senat.fr/circonscription/57-moselle

En visite à la Bourse de Créhange le 9 septembre 2017

Comme tous les ans, l’association Auto Rétro 57 et ses nombreux partenaires dont la Ville de Créhange, organisait la 25ème édition de sa traditionnelle Bourse de Créhange aux voitures anciennes.

Après l’inauguration à 11 heures pour l’ouverture de la Bourse, nous avons pu faire une visite complète menée par François WERNERT, Président de l’association Auto Rétro 57, de François LAVERGNE, Maire de Créhange, Président du DUF et Vice-président du Conseil Départemental de la Moselle, et du parrain de cette édition, le célèbre Philippe CANDELORO.

Le rendez-vous annuel des passionnés des vieilles cylindrées a rassemblé comme toujours beaucoup de monde malgré une mauvaise météo en particulier samedi.

Cette édition était placée sous l’égide des voitures mythiques des bandes dessinées, de quoi faire un petit retour en enfance en admirant les différents modèles illustrées dans de célèbres histoires et notamment, pour mes préférées, dans celles de Tintin.

A l’année prochaine, sous le soleil !

Galerie photo :

EVENEMENT – 25ème exposition AUTO RETRO à Créhange les 9 et 10 septembre 2017

La Bourse aux voitures anciennes organisée par l’association AUTO RETRO 57 aura lieu les 9 et 10 septembre 2017 au Complexe Sportif de Créhange.

original_flyer__bourse_2017_1.jpg

Exposition de sculptures « Volume(s) » à la médiathèque Créanto

Le vendredi 20 juillet dernier avait lieu le vernissage de l’exposition de sculptures « Volume(s) » de l’atelier de Raphaël SERETTI à la médiathèque Créanto de Créhange.

Ce fut l’occasion de découvrir les œuvres proposées dans cette nouvelle exposition qui sera visible cet été jusqu’à la fin du mois d’août.

Quelques photos des œuvres de cette exposition :