Elections régionales dans le bassin de Saint-Avold : article du Républicain Lorrain du 8 novembre 2015

Ce dimanche 8 novembre 2015, l’édition de St Avold du Républicain Lorrain titre sur les élections régionales sur notre RL 08.11.15 - JL RLSAsecteur, malheureusement uniquement sous un angle « politicien » car ne traitant que le thème de la composition de la liste d’union LR-UDI-MoDem et de celle du PS, sans parler du fond.

Bien entendu, la question de la représentativité des territoires est importante et mérite d’être évoquée, mais pas à la première place. Je préfère personnellement parler des valeurs que nous défendons, de nos idées pour que cette nouvelle région apporte des services et une meilleure qualité de vie aux habitants, qu’elle soit un partenaire des collectivités locales et des entreprises pour soutenir l’investissement, l’aménagement du territoire, le développement économique, la formation professionnelle et l’emploi.

Cette équipe représente l’ensemble des territoires de la Moselle, du Sillon Mosellan en passant par la Moselle-Est, le Saulnois, le Bitcherland etc…

Notre volonté est d’accompagner et soutenir les entreprises, promouvoir le tourisme de la Moselle qui possède des sites remarquables, favoriser l’apprentissage qui est créateur d’emplois notamment par le développement de la formation et de la mobilité, soutenir l’enseignement supérieur dans cette région qui possède plusieurs universités, développer les infrastructures de mobilité et de transport mais aussi soutenir la culture et le sport.

L’équipe rassemblée autour de Patrick WEITEN en Moselle n’a qu’un seul objectif : défendre notre département et nos territoires avec sincérité et proximité, dans la compétition des grandes régions mais aussi entre les 10 départements de notre région. La compétition n’est pas toujours négative, elle peut au contraire permettre de repousser nos limites et d’avancer encore plus loin, c’est ce que je souhaite pour la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Dès le 1er janvier 2016, la région telle que nous la connaissons cessera d’exister et sera remplacée par un territoire immense de 5.5 millions d’habitants, allant des portes de Paris aux frontières avec la Belgique, l’Allemagne, le Luxembourg et la Suisse.

Tout est à construire mais c’est un challenge à relever avec passion et détermination en gardant toujours pour objectif l’intérêt général.

RL 08.11.15 - SA, parent pauvre

Publicités