Faut-il conditionner le versement du RSA à une activité ? Revue du courrier du 25 octobre 2016

Comme chaque semaine, l’édition régionale du Républicain Lorrain propose aux lecteurs de s’exprimer sur une question d’actualité.

La question de la semaine dernière publiée ce mardi 25 octobre 2016 concernant le versement du RSA qui pourrait être conditionné à une activité qui serait effectuée par les bénéficiaires.

Voici ma réponse complète ainsi que l’article publié ce jour :

Par définition même, le Revenu de Solidarité « Active » pourrait laisser entendre qu’il existe une « activité » en contrepartie des sommes qui sont versées.

Il est essentiel d’assurer un minimum de ressources aux personnes en difficultés mais la solidarité nationale doit aussi impliquer une contrepartie notamment par une activité bénévole et orientée vers l’intérêt général. On ne peut pas continuer à distribuer de l’argent public à des bénéficiaires sans exiger une activité en retour. Un proverbe bien connu dit que « quelle que soit la nature du travail effectué, celui-ci doit être rétribué à sa juste valeur ». A contrario, tout revenu ne devrait-il pas mériter un minimum de travail ?

RL 25.10.16 - Contrepartie obligatoire (revue du courrier dont JL).jpg

Publicités