Créhange – Installation du conseil : « Il va y avoir du boulot »

Le Décret n°2020-571 du 14 mai 2020 définissant la date d’entrée en fonction des conseillers municipaux et communautaires élus dans les communes dont le conseil municipal a été entièrement renouvelé dès le premier tour des élections municipales et communautaires organisé le 15 mars 2020, prévoit que les élus désignés lors du premier tour, commencent leur mandat à compter du lundi 18 mai 2020. De plus, le décret a prévu que les conseils municipaux d’installation, c’est-à-dire pour l’élection du maire et des adjoints, devaient se tenir entre le 23 et le 28 mai 2020.

A Créhange, le Conseil Municipal s’est réunie le samedi 23 mai à la salle Créanto afin de procéder à l’installation des élus ainsi qu’à l’élection du Maire et des Adjoints.

Article du Républicain Lorrain du 24 mai 2020 :

« Ensemble pour Créhange » avec François Lavergne

Je suis très heureux de vous faire part, officiellement, de ma candidature pour la troisième fois depuis 2008 et 2014, aux prochaines élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020, aux côtés de François LAVERGNE.

Après un mandat de conseiller municipal délégué, je souhaite poursuivre mon engagement local au service de la population de Créhange et du District Urbain de Faulquemont, afin d’apporter ma pierre et ma contribution au sein de cette équipe.

Au cours des 6 années écoulées, mon engagement a été constant et de tous les instants tant pour les séances du conseil municipales que pour l’ensemble des réunions et manifestations municipales. Depuis 2017, j’ai eu la charge de mettre en place puis d’animer le Conseil Municipal Junior et je pense qu’il s’agit d’un beau succès permettant de plus associer les jeunes à la vie locale, de découvrir le fonctionnement d’une instance démocratique et d’apporter des idées nouvelles au service de la collectivité.

Nous comptons sur vous le 15 mars prochain pour poursuivre le travail déjà engagé par l’équipe municipale depuis plusieurs années !

PROCHAINES REUNIONS PUBLIQUES

Foyer Rural du Village
Mercredi 11 mars 2020 à 19 heures

CREANTO (Rue de Metz)
Jeudi 12 mars 2020 à 19 heures

 

la-liste-ensemble-pour-crehange-1583600809

Présentation de la liste dans Le Républicain Lorrain :

La liste Ensemble pour Créhange s’inscrit dans la volonté de poursuivre l’action menée depuis plusieurs décennies pour faire de Créhange une ville où l’on bénéficie d’une qualité de vie. L’équipe appuiera son action sur des résultats qui ont contribué à faire de Créhange une ville dynamique au sein du Duf : développement des équipements, maîtrise des frais de fonctionnement et de la fiscalité.

« Face aux contraintes imposées par l’État, le programme se doit d’être réaliste et cohérent. Pour ce faire, des priorités sont fixées. Les engagements de 2014 ont été respectés, et nous continuerons à agir pour les Créhangeois, au sein d’une intercommunalité forte et respectée. »

La liste : François Lavergne (77 ans) retraité, maire sortant ; Murielle Goedert (66 ans) bénévole associative, adjointe sortante ; Jean-Marc Louis (70 ans) retraité, adjoint sortant ; Martine Kirchner (61 ans) retraitée, adjointe sortante ; Georges Kirchner (67 ans) retraité, adjoint sortant ; Graziella Frohwerk (76 ans) retraitée, adjointe sortante ; Alain Muller (70 ans) retraité, adjoint sortant ; Béatrice Denis (49 ans) professeur, conseillère sortante ; Etienne Hoffert (61 ans) gestion d’entreprises, adjoint sortant ; Jennifer Muller (34 ans) cheffe de projet ; Jonathan Leidner (31 ans) secrétaire général mairie, conseiller délégué sortant ; Yolande Vingert (73 ans) retraitée, conseillère sortante ; Stéphane Becker (46 ans) enseignant, conseiller sortant ; Florence Muller (52 ans) ouvrière ; Francis Martinez (66 ans) retraité, conseiller délégué sortant ; Laura Forgeng (32 ans) chef groupe comptable ; Gilles Theobald (58 ans) technicien, conseiller sortant ; Ouarda Barrocci (66 ans) retraitée ; Pascal Godfrin (52 ans) coordinateur insertion, conseille sortant ; Séverine Julien (47 ans) comptable, conseillère sortante ; Claude Huhndorf (45 ans) agent SNCF, conseiller sortant ; Muriel Liote (49 ans) professeur, conseillère sortante ; Lionel Belvoix (45 ans) technicien ; Valérie Zehner (52 ans) opératrice saisies ; Frédéric Rapp (56 ans) retraité ; Lætitia Schnell (36 ans) professeur ; Philippe Schmitt (82 ans) retraité, conseillé sortant ; suppléante : Cathia Visse (42 ans) sage-femme ; suppléant : Alain Andres (56 ans) moniteur formation.

Le Conseil Municipal Junior est installé – RL du 17.12.2019

CMJ 2019 - RL.jpg

75 ans après, Créhange a fêté sa Libération !

Au cours de la Campagne de Lorraine entre septembre 1944 et mars 1945, la ville de Créhange est libérée comme d’autres communes de Moselle en novembre 1944, et plus particulièrement le 19. Les Américains arrivent à l’époque par Créhange village. Après des années de mobilisation puis de guerre, après des milliers de Mosellans expulsés et des années d’occupation, enfin, Créhange était libre !

75 ans après cette date marquante encore pour de nombreux anciens et dont les témoignages se transmettent aux nouvelles générations, nous avons eu le grand honneur d’accueillir 4 vétérans américains ayant participé à la Libération de la Moselle, et qui sont venus assister aux commémorations organisées. 

C’est en grande pompe que nous avons célébré ce 75ème anniversaire avec une cérémonie le 16 novembre 2019 devant le Monument aux Morts, afin d’honorer la mémoire des combattants blessés ou tués au cours des combats pour libérer la Moselle, et dont des milliers reposent au cimetière militaire américain de Saint-Avold, à seulement quelques kilomètres. L’émotion était palpable et le recueillement réel pour tous les participants. En plus des vétérans américains, un représentant de l’Ambassade des Etats-Unis à Paris, le colonel Hamann était également présent, ainsi qu’un détachement du 1er Régiment d’Infanterie de Sarrebourg, sans oublier les associations patriotiques et d’anciens combattants et les enfants des écoles de Créhange qui ont interprété le Chant des Partisans et la Marseillaise. 

Quelques images de la cérémonie commémorative de la Libération :

Au cours de ces 3 jours de commémoration, un campement militaire américain était reconstitué au complexe sportif de Créhange avec la présence de nombreux figurants et véhicules militaires américains de l’association Club Lorrain des Véhicules Militaires Alliés (CLVMA). L’accent était en particulier mis sur les installations médicales qui avaient vocation à soigner les soldats blessés au cours des combats. Une belle reconstitution très réaliste et permettant de mieux comprendre les conditions dans lesquelles se trouvaient les soldats américains qui ont traversé notre département. 

Pour (re)découvrir le campement américain reconstitué à Créhange : 

Entretien sur RCF Jérico Moselle au sujet du Devoir de mémoire

A l’invitation de Jean-Marc LOUIS, nous avons dialogué au sujet du Devoir de mémoire dans l’émission « Envie d’avenir » sur l’antenne radio de RCF Jérico Moselle qui a été diffusée le 4 novembre dernier. 

6A7A3217.JPG
Illustration. Journée du Souvenir organisée par le SF de Faulquemont. 1er juin 2019. 

A l’approche des cérémonies commémoratives de l’Armistice, ce fut l’occasion notamment d’évoquer le rôle et l’action du Souvenir Français, dont je suis membre du comité de Faulquemont et environs, association qui oeuvre pour la sauvegarde et la transmission de la mémoire, sous l’impulsion de notre président André ALEXANDRE. 

Il faut se rappeler que lorsqu’elle est créée en Alsace-Moselle, territoires annexés suite à la défaite de la guerre de 1870, il est difficile d’honorer les victimes françaises de ce conflit dans ces territoires alors allemands. Il y avait donc une résistance mémorielle qui se faisait en continuant d’honorer les victimes françaises de cette guerre. D’ailleurs, il ne faut pas oublier le grand moment vécu lors du rassemblement pour l’inauguration du monument de Noisseville en Moselle en 1908 où les témoignages parlent d’une foule immense et d’une réelle démonstration de patriotisme pro-français même si tout cela s’était passé dans de bonnes conditions par rapport aux autorités allemandes. 

Les trois objectifs du Souvenir Français sont de conserver le souvenir des victimes des conflits, qu’elles soient militaires ou civiles, d’entretenir les monuments élevés à leur mémoire et de transmettre le flambeau du souvenir aux nouvelles générations. 

Je suis convaincu que le « Devoir de mémoire » est quelque chose d’essentiel car ceux qui ont perdu la vie au cours des différentes guerres ou conflits, méritent que l’on garde au moins la mémoire de leurs actes et de leur sacrifice. C’est un minimum que nous devons envers ceux qui nous ont précédés afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. 

L’entretien est à réécouter au lien suivant : 

https://rcf.fr/vie-quotidienne/famille/le-devoir-de-memoire